Mon retour d’expérience sur le GPS Garmin Edge 1030


Bon ben voilà. Après 3 années de bons et loyaux services, mon GPS a rendu l’âme. Un bon vieux Garmin Edge Touring qui m’a rendu de fiers services. Mais l’âge venant, il a commencé à manifester des difficultés à effectuer correctement son office. De grosses difficultés, qui m’ont laissé de pénibles souvenirs que je vous conterais peut être un jour. En attendant, après moult kilomètres de détours, de sentiers scabreux, de routes fictives et quantité de tortueux calculs d’itinéraires, il a définitivement cessé de fonctionner. Au moins normalement. Il s’allume encore, mais c’est à peu près la seule fonction efficace qui subsiste. Après force réinitialisation, changement de cartographie, et à la perspective de la saison chargée qui s’annonçait, la seule option raisonnable m’est apparue: le remplacer.

Je vais passer sur les heures passées à éplucher les forums, les sites spécialisés, les conseils des copains etc etc.

Bref, mon choix s’est arrêté sur le modèle cité en titre: le Garmin Edge 1030. En pack avec le capteur de vitesse, de cadence et de rythme cardiaque. Le bundle comme ils disent.

Garmin Edge 1030 en pack bundle

Pour les spécifications précises de l’appareil je vous invite à vous rendre sur le site du fabricant http://www.garmin.com

Après 6 mois et quelques 3500 km de guidage et d’enregistrement, je peux désormais vous donner mon avis sur l’objet en question. D’abord un point sur le choix du pack. Habitué des balades plus « cyclo-touristiques » que « cyclo-sportives », force est de constater que je prends quand même de l’âge. Et du coup, outre la surveillance annuelle recommandée par le corps médical, j’ai pensé que surveiller un peu plus certains paramètres comme mon rythme cardiaque ou ma cadence de pédalage pourrait éventuellement m’éclairer plus ou moins bien sur mon état de forme du moment.

Une fois la transaction réalisée sur un site d’e-commerce bien connu, j’ai reçu la bête 2 jours plus tard. Conforme en tous points à la description du produit, c’est déjà ça. Un emballage assez soigné aux couleurs de la marque, bon, vu le prix de l’engin, c’est un minimum. La notice est fournie.. dans la mémoire de l’appareil ! Donc, impression, et lecture de la dite notice. Très claire au demeurant. Pas simple, mais claire et bien lisible pour peu qu’on l’imprime en format A4. Et c’est parti pour la configuration.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la configuration de l’appareil est assez simple. Même pour moi. C’est dire. L’appareil demande tout d’abord une mise à jour assez longue pour la première, via le logiciel Garmin Express. Ensuite, c’est assez logique, voire intuitif. Je suis agréablement surpris par cette simplicité pour paramétrer l’engin, parce qu’à la lecture de certains avis sur les forums et sites divers que j’avais pris soin de consulter, cette étape semblait assez pénible. La détection des capteurs s’est déroulée en moins de 2 minutes, après quelques tours de roues. Le capteur de rythme cardiaque, positionné comme indiqué s’est mis en route en moins de 30 secondes. Un bon point.

Après quelques manipulations et essais divers, l’interface de l’engin semble même assez intuitive. Après quelques entraînements , je me suis surpris à prendre un certain plaisir à détailler les statistiques fournies par l’appareil. La facilité de couplage du GPS avec un téléphone portable rend la consultation de ces données encore plus agréable, puisqu’elles sont accessibles en temps quasi réel sur votre compte Garmin Connect. Je dois reconnaître que l’intérêt de consulter ces données s’est quelque peu émoussé au fil des kilomètres puisque j’ai quand même une pratique très orientée « tourisme » et hormis pour les petites sorties du soir ou du dimanche, j’ai tendance à ne plus les regarder systématiquement. Lors des grandes sorties ou périples sur plusieurs jours, seules les traces me semblent intéressantes.

Niveau guidage par contre, on frise à mon sens la perfection. La réactivité est parfaite, les indications claires, et pour le peu que la cartographie embarquée sur la microSD soit pertinente, on a affaire à une merveille de guidage. Si par hasard les aléas de la route nous éloigne de la trace affichée, le calcul du nouvel itinéraire peut se faire automatiquement. Vous me direz que c’est bien le moins qu’on puisse attendre d’un GPS, mais le plus surprenant c’est la vitesse à laquelle ce calcul est réalisé. Je suis distrait. De nature. Et par n’importe quoi qui pourrait attirer mon œil. Il m’arrive donc fréquemment de rater une intersection, de passer la route qu’il me fallait emprunter etc.. Cette rapidité de calcul est donc pour moi essentielle.

J’ai été surpris agréablement par la capacité à « tenir » un itinéraire préalablement introduit en mémoire. Je prépare mes sorties sur Openrunner, ou je télécharge des traces GPS sur des sites de partage d’itinéraires. Même sans les passer au crible de Garmin Base Camp, il est possible de suivre les traces ainsi obtenues. C’est avec plaisir que j’ai constaté ce phénomène, habitué que j’étais à l’inverse justement avec le Edge Touring, qui ne savait quasiment pas suivre un itinéraire de plus de 100km sans avoir besoin de redémarrer, ou de recalculer plusieurs fois un nouvel itinéraire..On pourrait presque finir par négliger de prendre une carte papier ! Presque.. Gardons un soupçon de prudence quand même.

Au final, après environ 3500km d’utilisation, j’en retiens plusieurs points extrêmement positifs :

  • Interface simple et intuitive malgré des capacités surprenantes
  • Tenue de la batterie très correcte, même avec des réglages pas forcément optimaux
  • Lisibilité parfaite même en plein soleil (j’habite le Nord en même temps…)
  • Guidage excellent
  • Capacité de stockage de 64Go sur microSD, ce qui permet d’embarquer une excellente cartographie en plus de celle fournie, et de mémoriser beaucoup d’itinéraires
  • Excellente tenue des supports et des capteurs

J’ai noté quand même quelques points qui, même sans être négatifs, nuancent un peu mon enthousiasme:

  • Le prix tout d’abord, il faut reconnaître qu’il est assez conséquent, même pour un produit de qualité comme celui ci
  • La pléthore de fonctions dédiés aux sportifs essentiellement, que je n’utilise pas (couplage avec un capteur de puissance par exemple…). Sur ce point, je suis seul fautif, personne ne m’a caché quoi que soit non plus !

Au final, je reste très satisfait de cet achat. Pour un usage essentiellement touristique, il est doté de fonctions et capacités qui peuvent sembler superflues. Pour ceux qui ne dédaignent pas titiller le chrono de temps en temps, il serait parfait. Son prix élevé peut être un frein à l’achat, lié à cette pléthore de capacités qui peuvent être accessoires pour beaucoup. Mais la qualité de la cartographie de base fournie par Garmin, la précision du guidage, la tenue de la batterie après 3500km d’utilisation, la possibilité d’étendre le stockage par microSD ( et donc d’y ajouter une excellente cartographie adaptée à sa pratique, route ou VTT), la possibilité de le coupler à un smartphone, etc etc… en font pour moi un excellent compteur GPS que je recommande.

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un compteur GPS, n’hésitez pas à nous faire part de votre avis sur le modèle !

Catégories :MatérielTags:, , , , , , , , ,

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :